Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Programme d’Appui à la réforme des Finances Publiques (PARFIP)- Composante Douanes
Le Programme Européen d’Appui à la Réforme des Finances Publiques de la République de Guinée (PARFIP), financé à hauteur de 11,9 millions d’euros par l’Union européenne au titre du 10è Fonds Européen de développement (10èFED) , s’inscrit dans le cadre de réformes économiques et administratives prévues par le Plan de Réforme des Finances Publiques (PREFIP) adopté en mai 2014.

L’objectif général du programme est d’appuyer les efforts du Gouvernement en matière de Consolidation de l’Etat de droit, de gouvernance, de promotion des principes démocratiques et de protection des droits humains et en particulier de contribuer à l’amélioration et la mise en œuvre des réformes des finances publiques en Guinée

Un volet de ce programme est la composante « Douanes », qui vise à l'amélioration des revenus intérieurs par des réformes en profondeur dans les domaines de la gestion des ressources humaines, de la formation, de la politique de communication, des télécommunications, de l'informatique et des contrôles.

Concrètement, il s’agira d’abord de renforcer les capacités dans le domaine des ressources humaines et de la formation professionnelle. A terme, une politique de gestion des ressources humaines sera mise sur pieds, les dossiers individuels des agents devront être constitués, les informations consolidées et le fichier du personnel créé. Les agents seront redéployés et réorganisés afin de résoudre le problème de déséquilibre entre Conakry et le reste du pays. De même, les besoins de formation des agents devront avoir été identifiés et un programme adapté sera élaboré.

Autre grand volet, une série d’actions seront mises en œuvre afin d’assurer l’informatisation et la modernisation des équipements de communication.

Le troisième pan de la composante Douanes du Programme PARFIP consiste à appuyer la mise en œuvre des procédures de contrôle (service d'inspection, procédures de contrôle, formation, etc.). En bref, il s’agit de « moins contrôler mais mieux contrôler », améliorer le climat des affaires, concilier la fluidité et la qualité des contrôles, notamment.








Telechargement
Site DUE